Accidents et dangers de la vie courante, comment les éviter

Selon une étude publiée par l’Inserm, plus d’un Français sur six est victime chaque année d’un accident de la vie courante. Qu’ils se déroulent à la maison, à l’école ou dans la rue, ces dangers peuvent pourtant être facilement évités. Pour préserver votre capital santé, il s’agit simplement d’adopter les bons réflexes !

Mais au juste, qu’est-ce qu’un accident de la vie courante ?

Un accident de la vie courante se définit comme un traumatisme involontaire subi par un particulier, et provoqué en dehors d’une journée de travail. Il ne concerne également pas les accidents de la route. L’accident de la vie quotidienne peut survenir dans un cadre domestique ou scolaire, mais également lors d’activités sportives, dans un magasin ou sur la voie publique.

Avec près de 11 millions de cas recensés annuellement, les accidents de la vie courante sont extrêmement fréquents. S’ils entraînent généralement des blessures bénignes, certains s’avèrent plus graves. 4,5 millions de personnes ont ainsi recours aux urgences et 20 000 personnes décèdent chaque année.

Protégez vos enfants

Les enfants en bas âge sont particulièrement exposés aux risques d’accidents de la vie courante. Ces derniers constituent même la première cause de mortalité au sein de cette population. Pour une bonne prévention santé, adoptez ces quelques règles de sécurité :

  • Veillez à bien l’attacher sur sa chaise haute. Les chutes représentent près de 60 % des accidents de la vie courante. Il convient donc de parfaitement sécuriser l’enfant sur sa chaise haute et lui apprendre à ne jamais rester en équilibre sur celle-ci.
  • Vérifiez également toujours la fraîcheur des aliments qu’il consomme et surveillez qu’il mâche correctement lors des repas.
  • Protégez votre intérieur. Ne laissez pas traîner de bonbons ou des cacahuètes. Sécurisez les coffres à jouets et les prises électriques. Rangez systématiquement couteaux et fourchettes. Préservez votre enfant des coins pointus en installant des protège-coins. Ne le laissez pas sans surveillance dans l’atelier ou le garage.
  • Restez à ses côtés dans la salle de bain : même pour quelques instants, ne laissez jamais un enfant en bas âge seul et sans surveillance dans son bain !

Veillez sur
les personnes âgées

Les séniors sont les principales victimes des accidents de la vie courante. Les chutes et les suffocations représentent ainsi respectivement 91% et 81% des causes de décès chez les plus de 65 ans. Voici les bons réflexes à adopter pour limiter les blessures :

  • Ne pas laisser traîner d’objets dans les espaces de circulation.
  • Installer un sol adapté. Un revêtement anti-dérapant limitera par exemple drastiquement les risques de chute dans la salle de bain.
  • Vérifier le bon fonctionnement des systèmes d’éclairage.
  • S’assurer que les appareils de cuisson sont bien éteints.
  • Installer un monte-escalier, le cas échéant.

Assurez-vous financièrement

Les accidents de la vie courante ne touchent cependant pas uniquement les enfants et les personnes âgées. Les adultes en bonne santé y sont également exposés.

Prenez donc garde à éviter les risques de brûlures (projections d’huile, plaques de cuisson non éteintes, barbecue…) et à vérifier la conformité de vos installations électriques. Lors d’une session de bricolage ou de jardinage, portez systématiquement un équipement de sécurité adapté et restez concentré sur votre activité. Prenez également conscience que l’automédication est responsable de nombreuses intoxications. Nous vous recommandons de toujours demander conseil à votre médecin traitant.

Et pour vous protéger financièrement en cas d’accidents, optez pour le bon contrat d’assurance prévoyance !